Eric Mottram on France Culture

                   Photo of Eric Mottram © Colin Still

While preparing my essay on Eric Mottram for next week’s conference at King’s College London, I came across a radio-program I did for France-Culture in 1983 (available right now as they rebroadcast it in August 2016). It was the opener of a series that also included one-hour programs on Tom Raworth, Bob Cobbing, Allen Fisher & Jeff Nuttall. These last 4 have unhappily not been rebroadcast recently & so I don’t have access to them. Meanwhile, below is the program on Eric, with friends Jacques Taroni as réalisateur/director & Michel Maire as reader of the translations of Eric’s poems. Relistening to the show this morning for the first time since it was broadcast originally, I enjoyed Eric’s quicksilver energy immediately — while simultaneously feeling profoundly saddened when I realized that not only Eric but friends Jacques & Michel are no longer among the living. In that sense — & beyond Jack Spicer’s suggestion that radio brings us messages from Mars & outer space — I suddenly saw radio (no, heard radio) as not only bringing messages and voices from beyond the grave, but revivifying them, bringing them back to life.

1983 |“La nouvelle poésie anglaise” : entretien avec le poète anglais Eric Mottram. L’émission “Albatros” proposait, en 1983, une série de cinq entretiens avec des poètes anglais contemporains.

L’émission “Albatros” proposait en 1983 une série de cinq émissions sur la nouvelle poésie anglaise. La première était consacrée au poète Eric Mottram, universitaire et poète, spécialiste de Faulkner et Burroughs : rencontre chez lui dans un quartier du sud de Londres.

Nous sommes des poètes anglais oui, nous écrivons en anglais, pas d’erreur possible. Mais nous n’écrivons pas à l’intérieur d’une définition étroite de ce qu’on pourrait appeler la culture standard anglaise, celle de l’establishment qui lie la poésie à une métrique très stricte, à rimes. […] Il y a aussi dans ce pays une poésie autre…

Il fait référence à Stéphane Mallarmé, au mouvement surréaliste, à Tristan Tzara, à Paul Ceylan, à Rainer Maria Rilke. Il revient sur l’importance et l’influence de la poésie américaine des années 1950 et 1960 : Allen Ginsberg, Jack Kerouac, Charles Olson, Robert Duncan, etc.

L’émission avec Eric Mottram (1924-1995) était suivie de quatre autres émissions avec des représentants de la nouvelle poésie anglaise : Tom Raworth, Bob Cobbing, Allen Fisher et Jeff Nuttall

  • Production Pierre Joris

  • Réalisation Jacques Taroni

  • 1ère diffusion : 02/10/1983

  • Indexation web : Sandrine England, Documentation de Radio France

  • Archive INA-Radio France

(Visited 42 times, 1 visits today)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *